Le Prince Charles III[col=190]

 

 Le Prince Charles III de Monaco

     

 charles 3

                

       

          Charles III , Prince Souverain de Monaco 1856 à sa mort en 1889, est considéré comme le « fondateur de la Principauté moderne ». En effet, c’est sous son règne que Monaco prend le visage d’un Etat contemporain. Lorsqu’il monte sur le trône en 1856, la Principauté de Monaco s’étend jusqu’à la frontière italienne, comprenant Roquebrune et Menton.À la suite du rattachement du Comté de Nice et de la Savoie à la France, c’est par le traité de 1861 qu’il cède ces deux villes à la France. Ainsi réduit à sa dimension actuelle, il va insuffler à Monaco une impulsion dans tous les domaines de la vie publique.

 

        C’est lui qui, le premier, décide d’ouvrir un casino et un hôtel sur le plateau des Spélugues, dans un quartier qui deviendra en 1866 Monte-Carlo. Il développe ainsi le tourisme et c’est pendant son règne que l’essor de cette activité totalement nouvelle à l’époque commence. Il affirme par différents traités internationaux avec les grandes puissances de la fin du XIXème siècle, comme la France, l’Autriche-Hongrie, la Russie, l’Espagne, la présence et l’indépendance de la Principauté. C’est pendant son règne que la Cathédrale de Monaco est édifiée, et que Monaco devient un diocèse.

 

      

          L’urbanisation de Monaco entraîne un accroissement de la population qui pose le problème de l’enseignement. Il réforme l’instruction publique en Principauté et fonde de nouveaux bâtiments et nouvelles écoles. Il permet aux Frères des Ecoles chrétiennes, aux Dames de Saint-Maur, aux Jésuites et aux Franciscains d’ouvrir des institutions à Monaco. Certains de ces bâtiments existent encore aujourd’hui et beaucoup d’anciens Monégasques en ont fréquenté les bancs.